Les musiciens

Bernard Flament

Après des études universitaires en philosophie et en arts du spectacle, je me passionne pour les musiques du monde, j’entame une formation aux rythmes d’Afrique de l’Ouest auprès du grand maître du djembé Guinéen Mamady Keita. Et Il se passionne pour la rythmique indienne avec une série de voyages en Inde pour y apprendre le tabla.

Plus tard, je m’intéresse à la musico-thérapie. J’ai crée un conte philosophique musical, « Le Bansuri d’Ali « , autour de la musique comme médium de résilience. Plus récemment, j’ai participé au projet Muse, une association visant à garantir l’épanouissement de la personne handicapée via le rythme et la musique.

C’est donc avec enthousiasme que je m’associe avec Gregory Bromey pour lancer le projet « Les Voies d’Ondine » : des séances de bains d’ondes. Au cours desquelles je joue du Gong, des Rav Vast, des tablas et autres percussions.

Gregory Bromey

Depuis l’adolescence, j’ai toujours été attiré par le côté transcendantal de la musique (classique, indienne, tribale, jazz ou autre). Le yoga est venu plus tard, ce fût un éveil presque instantané qui a transcendé mon équilibre vital. Depuis, je le pratique quotidiennement.

Il y a 3 ans j’ai découvert les bols chantants, lors de séances de yoga yin. J’ai tout de suite été subjugué par les bienfaits induits sur ma santé. J’ai très vite acquis mes premiers bols tant je voulais partager cette bénéfique expérience avec mes proches et mes amis.

Il y a un an, j’ai invité mon ami percussionniste Bernard Flament à l’une de ces séances de Bain d’Ondes et c’est à l’issue de celle-ci que nous avons décidé de nous associer pour créer « les voies d’Ondine » dont l’essence est une petite onde qui vient se lover contre les êtres pour entrer en résonance avec eux et leur procurer du bien-être.

Je joue lors de nos sessions avec des bols chantants, des tubes en cuivre et autres instruments acoustiques.